drapeau Inde
Prem Rawat - Appellez-moi Maître!

Qu’est-ce que l’existence ? Ne la sous-estimons pas, elle est remarquable. C’est un pont fantastique entre le fini et l’infini. C’est là que le fini et l’infini se rejoignent. Elle est le seuil sur lequel le fini et l’infini peuvent se rencontrer, l’endroit où le mortel peut goûter à l’immortalité.

Fils d’un grand gourou indien, Prem Rawat a le métier dans le sang dès son plus jeune âge. A 8 ans, il succède déjà à son père qui lui a enseigné « la connaissance » basée sur quatre techniques de méditation. Il devient alors le gourou Maharaji et s’autoproclame « Maître de l’univers ». A 12 ans, il s’adresse à une foule de plus d’un million de personnes, à Delhi, et déclare lors de ce rassemblement historique que sa mission était de libérer les Indiens du matérialisme. Quelques années plus tard, il possèdera un yacht et un jet privé.



A 13 ans, Maharaji quitte l’Inde une première fois pour un voyage en Angleterre et aux Etats-Unis. Ce qu’il y a vu a dû lui plaire puisque, l’année d’après, il s’installe en Amérique. A ce moment, Maharaji n’a pas un sou en poche mais les billets verts ne tardent pas à s’accumuler alors que le gourou répand « la connaissance » et délivre les hommes de leurs souffrances. Fort d’une solide réputation qui a traversée les frontières de l’Inde, Prem Rawat n’a pas de mal à rassembler les foules. Il excite la curiosité et on l’accueille partout à bras ouverts. Rapidement il reçoit même les clés de plusieurs grandes villes du monde comme New-York ou Kyoto au Japon. Son discours de paix et d’amour convainc de plus en plus de personnes qui se pressent pour lui baiser les pieds. Du moins durant un temps.


Le "darshan", cérémonie durant laquelle les disciples viennent baiser les pieds du maître.



Est-ce à cause de sa collection de voitures de luxe ? Est-ce à cause de son nouveau mode de vie à la rock star (drogue, alcool et groupies) ? Est-ce à cause de la multiplication de témoignages d’anciens disciples parlant de lavage de cerveau de la part du gourou ? On ne sait pas, mais c’est sûrement un peu tout ça qui a fait que le mouvement a perdu d’intensité dans les années 80. Peu importe, Maharaji possède déjà plusieurs dizaines de millions de dollars sur ses comptes et figure certainement sur le testament de plusieurs de ses fidèles. Quand le gourou clamait que « chaque jour nous apporte un cadeau », il aurait pu ajouter : « enfin, surtout à moi ».


La villa de 15 millions de dollars de Prem Rawat à Malibu




Sources

Prem Rawat en France, www.prem-rawat.fr, visité le 13 mars 2008

Dix Choses Essentielles sur Prem Rawat, www.ex-premie.org, visité le 13 mars 2008

Henry See, Prédateur Spirituel – Prem Rawat alias Maharaji, http://quantumfuture.net, visité le 13 mars 2008

Prem Rawat Aka Maharaji, www.prem-rawat-maharaji.info, visité le 13 mars 2008


Photos

www.ex-premie.org
www.quantumfuture.net

Article ajouté le 14/03/2008 par Tev

Logo imprimante Imprimer
Logo recommander Recommander à un ami



Les commentaires


Commentaire ajouté le 22/05/2017 à 00h00 par buy generic viagra  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 23h27 par cheap generic viagra  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 23h14 par sildenafil citrate  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 23h10 par sildenafil  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 22h51 par viagra  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 22h09 par generic viagra  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 21h38 par sildenafil citrate  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 20h17 par viagra online  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 19h33 par cheap viagra  

Commentaire ajouté le 21/05/2017 à 19h17 par generic viagra  

   Page: 1, 2, 3, ... 10430, 10431, 10432

Commenter cet article
Votre pseudo (obligatoire) 20 caractères max

Contrôle anti-bot:(obligatoire)
Veuillez résoudre ce calcul:   (1-5)